SUCCES DES ASSISES NATIONALES FMR DE LA REFONDATION DU 5 FEVRIER

Publié le par Socrate

 

Nous reproduisons ci-dessous l’article publié le 5 février au soir par Le Myosotis Dauphiné Savoie.

Socrate

 

 

 

Aujourd’hui se sont tenues les Assises Nationales pour la Refondation de la GLNF, dans un palais des congrès de Montreuil presque plein. Près de 2.000 Frères se sont rassemblés, environ les ¾ venant de province.

Ces assises étaient animées par Jean-Claude B. ancien membre de la commission de communication de la GLNF qui, de manière très professionnelle, distribuait la parole.

Claude Seiler, Président de FMR, a fait un discours introductif par lequel il a retracé le chemin parcouru. A la suite, différents intervenants ont tracé des perspectives, sur la base des propositions et contributions (très nombreuses) des Frères, envoyées préalablement à la tenue de cette journée.

 

Celles-ci sont unanimes pour « inverser la pyramide » et replacer la Loge et ses pouvoirs au centre de l’Obédience et lui restituer ses pouvoirs, et même tous ses pouvoirs.

Il apparaîtrait que beaucoup aimeraient voir se créer l’option d’une fédération de loges. Cela ne nous paraît pas souhaitable du tout. Mais le débat est ouvert.

 

Il semble aussi très clair, au vu du tonnerre d’applaudissement, que le Souverain Grand Comité, tout décrédibilisé qu’il est, ne survivra pas en l’état à cette crise, sauf à se racheter en refusant de désigner François Stifani en qualité de candidat à la prochaine Grande Maîtrise.

 

Le plus chaudement applaudi des orateurs de la journée a été incontestablement le Bâtonnier Teitgen qui a résumé l’action juridique tout en s’identifiant à notre démarche maçonnique, lui qui n’est pas maçon.

Dans son intervention, sans notes, il a montré qu’il comprenait parfaitement l’essence de la démarche maçonnique de la GLNF.

 

Mieux, il a apporté d’importantes précisions sur des questions brûlantes :

-    Il a affirmé que d’un point de vue juridique, la Chaire de Grand Maître de la GLNF, était vacante !

-    Il a suggéré fortement au Souverain Grand Comité de désigner un candidat de consensus, afin d’éviter que la Prochaine Assemblée Générale « retoque » un candidat qui ne correspondrait pas aux aspirations des Frères et particulièrement de la « Résistance ». Ce qui aurait pour effet de déshonorer encore plus le S.G.C. et de prolonger l’agonie de l’Obédience.

-    Enfin, il a déclaré que lorsque la crise sera surmontée et les choses rentrées dans l’ordre, compte-tour que les choses ne s’étaient pas passées de manière « convenable », il « faudra mettre en cause la responsabilité personnelle des dirigeants de la GLNF, sans arrogance ni désir de vengeance».

Son intervention s’est soldée par une standing ovation et de longs applaudissements de toute la salle.

 

La soirée s’est terminée par une deuxième intervention de Dominique Mor. (présenté par certains comme étant le candidat futur de FMR à la Grande Maîtrise), dans laquelle il a annoncé la création d’un Comité de Refondation dans lequel chaque Province devrait participer en envoyant un délégué, par le biais des Myosotis-FMR, aux fins d’élaborer un « Livre Blanc » de propositions et d’actions.

Il a également salué la démarche et la présence du T.’.R.’.F.’. Jean Murat (très chaleureusement applaudi) et de son équipe, avant de rendre hommage au T.’.R.’.F.’. Alain Juillet, ancien Secrétaire Général (démissionnaire) du Comité des Sages, et au T.’.R.’.F.’. Thierry Perrin, Grand Maître Provincial du Val de Loire.

 

Le T.’.R.’.F.’. Claude Seiler a conclu (en une minute) par ces mots : « Le 4 décembre 2009, nous avons allumé la flamme. Le 25 mars 2010, nous avons fait naître l’espoir. Le 16 octobre 2010, nous avons fait obstacle aux magouilles stifaniennes. La bataille n’est pas terminée mais la victoire est proche. »

 

Après avoir chanté la « Marseillaise » dans la Chaîne d'Union, les Frères se sont quittés vraiment très contents et satisfaits !

 

Fidèle d’Amour

 

Lire aussi l’article du blog La Lumière (L’Express) : link

 

Commenter cet article

PEROL 08/02/2011 16:48


Je ne sais pas ce que vous entendez par site.
Je suis un maçon avec une certaine ancienne anciennté et E.C. de l'ARCHE ROYALE au sing de la GLNF.
Je suis récoeuré par tous ces soi-disant frères que veulent être Calife à la place du Calife.
L'expérience m'a appris que les contestataires sont, la plupart du temps, des gens aigris, atteints de cordonite aigüe, qui pensent qu'ils n'avancent pas assez vite et que leurs mérites, du moins
ceux qu'ils s'attribuent eux-mêmes complaisamment, ne sont pas reconnus. Un maçon est censé être tolérant et cultiv er l'humilité. Les hommes passent, la maçonnerie reste. Cessez donc de faire
croirte que vous représentez la majorité et maçons et de tout faire pour torpiller la GLNF et lui faire perdre sa régularité.
La GLNF ne vous convient pas? ayant le courage de vos opinions, démissionnez et rejoignez une autre obédience où vous serez certainement appréciés à votre juste valeur.


Socrate 09/02/2011 15:19



Mon TCF Pérol,


Avec le respect du à ton ancienneté, je pense que tu te dis écœuré et non récuré par ce que tu appelles la cordonite qui paraît très bien fonctionner en ce moment parmi, selon les
dires, notre ex-toujours ou toujours-ex  équipe dirigeante et que les qualificatifs que tu attribues aux résistants sont pour ces résistants là.


Notre tolérance et notre humilité de Maçons nous fait croire, comme la majorité de nos FF., en une GLNF traditionnelle et régulière, sans profits ou heurts de personnes et une GLNF
apaisée.


Nous ne voyons alors aucune raison de nous en éloigner.



jmj 07/02/2011 11:22


J'avais prévenu de mon absence (comme bien d'autres retenu pour des raisons profanes impératives)
Les différents FF qui m'ont relaté cette journée historique, chaleureuse, constructive, respectueuse... maçonnique en un mot, m'en ont parlé avec beaucoup d'émotion.
Nous savions que "seul nous ne pouvons rien" mais cette multitude de FF (qui en représentaient encore bien d'autres), les interventions et l'égrégore qui semble avoir régné cet après midi du 5,tout
cela nous "rebouste", nous donne davantage confiance après ces mois éprouvant, nous fait davantage comprendre que le voile qui nous sépare de la lumière n'est peut-être pas aussi épais.
Merci à FMR, aux Myosotis, aux juridictions de nous avoir fait part de leurs avis et conseils, aux FF qui prennent et sont décidés à prendre une part encore plus active pour nous rendre notre
obédience.
Je vous embrasse.
jmj