UN MESSAGE DE SERGE TOFFALONI

Publié le par Socrate

 

Depuis début juillet, circule sur internet le message adressé par Serge Toffaloni aux membres du SGC et aux Délégués des Loges.

 

Intéressante analyse.

 

Avec l’accord de son auteur, nous publions ci-dessous ce message.

 

Socrate

 

………………………………………………………………………..

 Serge TOFFALONI

 toffa@noos.fr

 

 

 

 

 

 

Aux TRF et RF du Souverain Grand Comité

 

Aux Vénérables Maîtres, 1erSurveillants ou

Représentants des Loges

 

 

 

 

 

 

Mes TC et BAF,

 

Lors de lAssemblée Générale (AG) de la GLNF qui sest tenue le 23 juin dernier, les représentants des Loges (VVMM et 1er  SS) et les membres du Souverain Grand Comité (SGC) ont voté de façon non équivoque contre la ratification de la désignation de François Stifani (FS) à la Grande Maîtrise.

 

Les Frères ont ainsi affirmé leur volonté de le voir quitter toute responsabilité dans la gestion civile et maçonnique de notre Obédience.

 

Ce vote contre, obtenu avec plus de 60% de voix, signifie qu’il nest plus Grand Maître, condition nécessaire pour être Président de lAssociation.

 

Dans les faits, ce vote, et les circonstances qui l’ont précédé, expriment beaucoup plus.

 

Depuis le 30 mars, date à laquelle la particularité du scrutin à un tour imposé au SGC lui a permis d’être désigné par une majorité relative malgré une majorité réelle de ses opposants, FS a usé de toutes les manœuvres pour favoriser sa ratification lors de lAG du 23 juin :

 

-     Désinformation sur la tenue de l’AG ;

 

-     Organisation  par  des  Grands  Maîtres  Provinciaux  (GMP)  d’Assemblées  Provinciales réunissant les représentants des Loges afin de faire campagne et lui offrir une large tribune avec projection dun film ;

 

-     Multiplication de courriers à len-tête du Grand Maître adressés directement aux électeurs, ou à tous sous la forme de « Brèves » ;

 

-     Elaboration et diffusion d’une vidéo à son service ;

 

-     Sans compter les obstacles rencontrés par certaines Loges pour pouvoir voter en AG.

 

Bien entendu, pour ce faire, ce candidat disposait du listing des Frères, des Loges et des membres en droit de voter le 23 juin. A l’opposé, personne ne disposait des mêmes fichiers pour faire valoir dautres arguments.

 

Compte tenu de ces considérations, avec plus déquité, quel aurait été le pourcentage des Frères qui se seraient prononcés contre FS ?

 

Cette analyse est rassurante et, quelles que soient les manœuvres que FS ne manquera pas duser, annonce bien la Renaissance d’une GLNF rénovée.


En effet, malgré le départ dun nombre conséquent des plus impatients, malgré la lassitude ou le découragement de quelques résignés, malgré la désertion dautres, il restera toujours une majorité suffisante pour permettre ce renouveau.

 

Que devons nous attendre ?

 

1 Tout dabord FS, déconnecté de la réalité, tentera probablement plusieurs manœuvres :

 

-     Demande d’annulation de l’AG du 23 juin. Cette procédure devrait être vouée à l’échec, ladministrateur judiciaire ayant certainement orchestré cette AG avec toute la rigueur règlementaire nécessaire ;

 

-     Animation de rencontres, dabord avec ses plus fidèles (dont certains ne manqueront pas de le lâcher à présent) et ensuite avec les GMP qui espèrent encore en lui. Toute dépense éventuelle qui serait mise sur le compte dun trésor provincial voire de lArche Royale pour participer à ces rencontres ne pourrait être justifiée en aucune manière; 

 

-     Diffusions répétées de courriers à len-tête du Grand Maître ;

 

2 Ensuite, il tentera de présenter une nouvelle fois sa candidature au prochain SGC malgré les deux non ratifications consécutives des AG des 4 février 2012 et 23 juin 2012. La logique voudrait que lAdministrateur judiciaire refuse cette candidature après ces 2 échecs. Dans cette hypothèse, FS ne manquera pas de faire appel au Tribunal pour obtenir le droit de se représenter. Le cas échéant, nous devrons alors nous en remettre à la sagesse du Tribunal :

 

-     Si FS n’obtient pas lautorisation de présenter sa candidature, chaque candidat à la Grande Maîtrise pourra présenter son programme pour obtenir la désignation du SGC. Celle-ci devra ensuite être ratifiée par une nouvelle AG.

 

Dans ce cas, ou sil décidait de lui-même ne pas se présenter, un candidat de substitution se proposera. Probablement Alain Cano, Daniel Jacquet ou … ? Ce remplaçant ne devrait pas recueillir un nombre substantiel de suffrages.

 

-     Si FS obtient lautorisation de présenter une nouvelle fois sa candidature, nous nous retrouverons dans la situation du SGC qui s’est réuni le 30 mars dernier. Compte tenu du mode de scrutin à un tour imposé la veille (le 29) par le Tribunal, jai choisi de retirer ma candidature pour augmenter les chances des autres candidats qui nont pas souhaité présenter un candidat commun de lopposition.

 

La situation serait toutefois un peu différente :

 

·     En effet, les délais dont nous disposons seront probablement plus larges pour que nous puissions parvenir à un accord entre les candidats potentiels ;

 

·     La  volonté  de  la  majorité  d’entre  nous  devra  s’exercer  pour  que  les  candidats entendent raison dans ce laps de temps ;

 

·     Nous pouvons aussi espérer qu’une importante fraction des frères qui ont soutenu la désignation de FS abandonnera ce candidat pour mettre fin à un processus coûteux et sans avenir. Ce geste serait l’augure d’une possible réconciliation.


3 Reste la mise en place dun calendrier :

 

-     L’Administrateur Judiciaire verra probablement son  mandat prolongé de 6 mois ou, au moins, jusquà linstallation dun nouveau Grand Maître, Président de fait de l’Association GLNF ;

 

-     En raison des délais de convocation et de la période estivale, le prochain SGC ne devrait pouvoir se tenir qu’en septembre prochain ;

 

-     L’AG de ratification pourrait se réunir immédiatement après la désignation par le SGC, à la même date ;

 

-     Ou au plus tard…. jusquen décembre si l’Administrateur Judiciaire voulait bénéficier de toute la mandature que pourrait lui octroyer le Tribunal.

 

Enfin, pour dissiper toute crainte, la présentation des comptes lors de cette dernière AG, éloigne le spectre d’une possible « faillite » de la GLNF; dissolution, redoutée ou souhaitée, selon les parties. De même, le faible pourcentage des départs enregistrés au 23 juin, le résultat des votes et les cotisations en règle permettant de voter jusqu’en décembre, sont des éléments encourageants qui coupent court à toute rumeur.

 

Toutes ces considérations nous permettent denvisager, dans un avenir prochain, la fin de cette douloureuse épreuve qui aura emporté les plus fragiles.

 

Ceux qui étaient motivés par d’autres projets ont probablement pu exploiter ce désarroi pour parvenir à leur fin.

 

Malgré cela, le refus massif de ratifier lancienne direction est le témoignage d’un grand sens des responsabilités et d’un solide lien affectif à notre vieille maison.

 

Il nous assure de la prochaine Renaissance de notre fraternité dans la Tradition.

 

 

 

Très fraternellement,

Serge Toffaloni

 

 

Myosotis Grande Couronne est « non aligné » sur les ordres émanant de FMR,  des blogs Myosotis et des associations en tous genres.

Si vous le jugez utile pour l’information de vos Frères, transmettez-leur cet article.

 

 

Commenter cet article

brutus 18/07/2012 14:57

Aux Stifaniens ce message : Vous êtes contents? Votre obstination à soutenir votre méprisable GM contre la volonté de vos frères par quatre fois clairement exprimée nous a fait perdre la
reconnaissance. Vous êtes directement et pleinement responsables de notre ruine. Vous avez trahi toutes nos valeurs au nom de votre dogme d’intégristes chrétiens, intolérant et antidémocratique.
Vous êtes le contraire des lumières que l’angleterre de newton avait voulu faire briller en tous lieux et de toute éternité. Grâce à votre aveuglement nous sortons de l’histoire maçonnique par la
porte basse de la honte. Fuyez cette Institution à laquelle vous n’avez rien compris. Gagnez les cercles templiers, ceux de l’opus déi ou de la droite extrême qui vous correspondent mieux. Encore
Bravo : ruiner 100 ans d’efforts en deux ans d’inepties: il fallait le faire et vous l’avez fait. Brutus

jean-michel janin 06/07/2012 11:44

bonjour mes TTCCFF,
peut-être ais-je mal compris !!
D'où notre F Serge tient-il ces 2 affirmations :"De même, le faible pourcentage des départs enregistrés au 23 juin (...) et les cotisations en règle permettant de voter jusqu’en décembre..."
j'avais l'impression du contraire pour l'une; et il me semblait, pour l'autre, que les cotisations étaient exigibles dès septembre !!!
Ces informations, si elles sont avérées, se doivent d'être connues, si ce n'est claironnées !!!... ou qu'un démenti soit fait sur ces colonnes car elles peuvent être de très sérieux facteurs de
décision...
Frat. JMJ.

EXGLNF EXGLRF 06/07/2012 07:44

Bonjour,

il est bien beau de lire et relire ce genre de document écrit par des FF bien pensant, mais cela fait presque 3 ans que ce genre de documents circule sur les myosotis et le problème reste toujours
le même et sans solutions effectives.
de bonnes idées, de bonnes intentions, de bons conseils
mais rien de concret
Fraternellement
Quiqui
Loge libre