SO LONG

Publié le par Socrate

 

 

Les choses sont claires

 

 

 

En ce jour de décembre 2012, le « combat maçonnique »  entamé en décembre 2009 à la GLNF est terminé. Pendant  trois ans, les diverses tendances des  « résistants historiques » à la forfaiture maçonnique  avérée du Grand Maître de l’époque, se sont affrontées et neutralisées, pour qu’en dernière minute, un « dernier résistant autoproclamé », héritier du système mis en place depuis 1998,  vienne ramasser la mise et ce, de façon indubitable.

 

 

Au terme de la destitution inévitable de l’ancien Grand Maître, inconnu au matricule de la résistance, puisqu’héritier en ligne directe de la hiérarchie auto désignée mise en place depuis de longue date,  il s’est imposé de façon naturelle, au terme d’une campagne éclair, et fut désigné par une chambre d’enregistrement qui n’avait plus que cette solution pour survivre au royaume du paraître obédientiel maçonnique français.

 

 

Comme l’avait prédit  Giuseppe Tomasi di Lampedusa  dans « Le Guépard » : « Il faut que tout change pour que rien ne change », le nouveau Grand Maître a certes « suspendu » de toute manifestation  maçonnique l’ancien Grand Maître. Il ne pouvait faire moins ! Mais nous venons d’apprendre qu’il a reconduit tous les hommes qui l’avaient élu, en particulier ceux du Sud, nommés par l’ancien GM ! Nous avons donc à faire à une opération « cosmétique » que nous avions prévue et décrite de longue date.

 

 

Alors, mes TCF et BAF, force est de constater que nous n’avons plus que faire dans cette obédience, maintenant non réformable et qui tient plus du club service maçonnique que de l’ancienne Obédience Régulière et Reconnue par toutes les Grandes Loges étrangères depuis 1913. A ce jour,  depuis septembre 2012, nous ne sommes plus reconnus ni par la Grande Loge Unie d’Angleterre, ni par les Grandes Loges d’Ecosse et d’Irlande, Grandes Loges historiques de la Maçonnerie mondiale ainsi que toutes les autres ! 

 


Nous nous devons de reconstruire la Maçonnerie à la base, c’est-à-dire  à partir de la Loge. Mais où, me direz-vous ? Et dans quelle obédience, ajouteront certains ?

 

 

Nous  pensons qu’il est  temps, de rejoindre les obédiences anglo-saxonnes qui désirent nous accueillir et dont certaines sont prêtes à envisager de créer des Loges où des Frères français pourront  travailler dans le calme et la sérénité dont nous avons été frustrés ces derniers temps !

 


La Loge est l’élément central de la réalisation de tout Franc-maçon, et nous qui ne désirons pas créer de nouvelle obédience, pourrons, de ce fait, réaliser le but que tout homme vrai doit poursuivre :

Promouvoir les valeurs d’humanité,  qui justifient la reconnaissance  de ce mouvement  qu’ est la franc-maçonnerie universelle. Paradoxalement, la Franc-maçonnerie doit  être une entreprise de liberté, insérée dans la vie et appliquant les principes  éthiques et spirituels que chacun pense y avoir trouvé, avec l’aide des autres, avec conviction et modestie, loin de tout affairisme.

 

 

A bientôt sur les colonnes, bien fraternellement,

 

 

Nice, le 12 décembre 2012

Jean-Claude Dorion

 

 

 

Commenter cet article

La Voix de son Maitre 12/12/2012 19:37

Comment se mettre a l'abri d'une GL étrangère

Rectifié: Phaleg constitue une passerelle ainsi que le Directoire ( le 4eme ) vous permettant d'intégrer un L de Cologne qui va vous héberger comme membre plein et donnant pouvoir a certain F de
faire passer les grades et installations. Pas de District donc conforme .Vous restez en France, en français, avec votre rituel. Tout bénéfice a condition de bien s'entendre avec les FF du
Directoire dont beaucoup se prennent pour des kadors

Reaa et Rf : pas de passerelle identifiée pour le moment, voir chacun dans sa région.

Re; des anglais viennent créer des LL dans les pays peripheriques mais pas en F sauf erreur. Il faut parfaire les contacts. Je verrais bien Breton et Aquitains utiliser la façon de faire des
Allemands mais avec des Anglais


Avantages: vous serez au chaud et tranquilles dans une GL étrangère reconnue a l'abri des tempêtes actuelles et chez vous en attendant que cela se passe ......

Christian 12/12/2012 14:58

ur,
j'ai démissioné il y a 4 ans et je suis en Loge libre, travaillent comme auparavant mais n'ayant pas de tabliers et médailles de pacotille à supporter à l'orient de ma loge, nous visitons également
et ne sommes subordonnés à personne.
Fraternellement

KIKI qui n'a de compte à personne qu'à son travail fait avec le plus de sérieux possible et dans la voix que nos rituels nous indiquent

Jules 12/12/2012 14:09

Oui bravo, j'ai aussi démissioné et n'irai surement pas à la Glamf, copie fédérative de rites sous la coupe ecossaise.
Si l'hospitalité des Anglo-Saxons se présentait alors j'irai vers cette Maçonnerie Universelle et reconnue.

BY THE WAY, Tous ces beaux messieurs bardés d'or et de titres et qui se flataient de GLUA et de reconnaissance (qu'ils n'ont plus) suivront-ils les résolutions de la même GLUA leur demandant de
choisir ? Donc de démissioner de la GLUA (ou de la glnf, mais non, mais non!)
Nous observerons bien leur attitude et la commenterons au besoin.

joaben 12/12/2012 13:50

oui, cher Jean Claude, c'est bien terminé, même s'il est difficile de renoncer. Manifestement, il faut accepter que ce que nous estimons mascarade de FM satisfait nombre de FF. Même si ce "92%" ne
reflete pas la réalité dans les loges, il reste incontournable.

Nombre de nos FF ont envie de vivre cette FM dévoyée, apres avoir mis à leur tête :
- quelqu'un qui se voit "ultime lien entre Dieu et les hommes" et ne l'a jamais regretté.
- quelqu'un qui annonce vouloir verrouiiller encore plus tout risque de contestation
- quelqu'un qui annonce maintenir des structures troubles (voir l'argent de l'OAF transféré à la Fondation)
- quelqu'un qui confirme les sanctions Stifani en y rajoutant les siennes.
- quelqu'un qui joue l'extreme "populisme"

bon, c'est etrange ce conformisme fataliste mais il faut accepter que ce soit l'attente de ceux qui restent GLNF.
Jean Murat a montré l'exemple de ne pas céder sur les valeurs. Q'aurait donné un complaisance avec JPS ? Une caution de son action ?

Alors, retournons positivement vers, en effet la recherche humble, constructive de nos valeurs. Les pistes que tu donnes, tu le sais, sont déjà engagées.

La Voix de son Maître 12/12/2012 13:06

Dans ma province les FF se retrouvent a la GLAMF, en Allemagne et a la GLNF en groupes et en Belgique et Angleterre isolément
Si la GLUA ( UGLE ) se décidait a créer un District mais avec l'esprit anglais cela rendrait service a bien des FF
Mais attention elle s'est prononcée contre la création de districts, les Allemands l'ont fait avec le rectifié, un district qui ne s'appelle pas district, grosse astuce