QUELLE LECON !

Publié le par Socrate

Nous publions ci-dessous l’article Lettre d’un Frère paru le 26 02 10 sur Le Myosotis Neuilly Bineau afin de le porter à la connaissance du plus grand nombre possible de FF.

Socrate

 

 

Nous publions ici le courrier reçu d'un Frère :

 

Agé de cinq ans depuis peu, mon univers maçonnique s’était jusqu’à présent limité aux travaux de ma loge et à la préparation de mes planches.

 

Mon expérience de jeune maçon me convenait. Chaque mois me fournissait la possibilité de me retirer du monde le temps d’une Tenue, d’écouter mes frères, de réfléchir au sens de la vie, au sens de la mienne en particulier, puis de partager une vraie fraternité lors de l’agape avec des hommes qui étaient mûs par les mêmes valeurs que moi.

 

J’étais fier d’être maçon et essayais même de m’améliorer dans mon comportement de tous les jours. As-tu vaincu tes pulsions ? As-tu maîtrisé tes passions ? Peux-tu te regarder dans le miroir?

 

Entrer en maçonnerie avait été pour moi comme entrer dans une véritable famille. Je croyais dur comme fer à ces mots de fraternité, chaîne d’union, élévation, homme libre, humanisme, spiritualité et j’en oublie…  tous ces mots que j’avais entendus dans la bouche de mes « enquêteurs » et dont j’avais effectivement ressenti le sens une fois initié. La chaîne d’union me faisait espérer dans le devenir de l’homme.

 

Depuis ce que l’on appelle la crise, je parcours les blogs, les Myosotis et l’Acacia, je parcours le net, je fais des recherches. Bref, je cherche à m’informer, et ce que je trouve me donne un profond sentiment de dégoût.

 

Mais où ai-je donc mis les pieds ?

 

Je résume mes recherches en vrac: déclarations à caractère politique, exhibitionnisme dans les medias, rapport sur le culte musulman, règles non respectées, sectarisme, comptabilité tenue dans les ténèbres, co-actionnariat des dirigeants, affairisme éprouvé, propulsion de chefs d’Etats africains au 33ème degré, espions, contre-espions et barbouzes, fric à tous les étages, manipulations, pouvoir, décès suspects, investissements somptuaires, collusion des genres, gestion dictatoriale, oukases lus à regret par le VM pendant 45 minutes lors de la dernière Tenue, frères expulsés et stigmatisés…

 

Je préfère arrêter là parce que tout cela m’écœure profondément.

 

Je n’en veux  à personne. J’aurais sans aucun doute pu faire toutes ces recherches avant d’être initié. Je ne l’ai pas fait. J’ai eu tort.

 

J’ai vraiment rencontré dans ma Loge des Frères « super » dont l’absence va me peser. Je les remercie pour ce qu’ils m’ont apporté. Ce n’était rien chantait Brassens mais cela m’a réchauffé le cœur.

 

Je ne veux juger personne, et surtout pas les 40.000 Frères que je ne connais pas. Mais en refermant la porte du Temple, je veux simplement vous poser une question à vous tous mes Frères :

 

Comment acceptez-vous, par votre silence, d’être les complices de tout cela ?

Commenter cet article

MG de BLOIS 27/02/2010 17:34


Mon BAF
Je viens de lire ton message et je m'empresse d'y répondre...
Ancien V.M. d'une loge en sommeil du VDL je comprend parfaitement ton désarroi.
Il est très dommage de voir fleurir les interventions de tout bord de nombreux frères, interventions qui reflétent une vrai souffrance et un profond désaccord sur la dérive de la GLNF.
Le seul reméde: Maconnons, maconnons, réunissons nous et gardons intact
le bonheur de vivre entre nous l'instant sacré de nos tenues.
Je t'embrasse


Sancho Panza 27/02/2010 14:24


Mon « petit » Frère,

C'est vrai, tes indignations sont légitimes et je les partage ! C'est vrai aussi j'ai honte, j'ai honte parce que je sentais bien que la haut, dans les étages, ca déconnait a plein tuyaux et je me
suis tu !
Je me suis tu parce que je n'ai pas cherché a en savoir plus malgré des bruits plus que fâcheux, notamment lors de l'épisode Gérard Ramon! Je me suis endormi dans le confort douillet et feutrée de
ma loge, et pendant ce temps avec la stratégie du serpent ,la hiérarchie de la GLNF étouffait en silence les velléités de rébellion !
Seulement les temps ont changé un « grand maître »  a cru pouvoir continuer de la sorte, dans sa sottise il n'a pas imaginé une seconde que la mesure était comble! Avec une
incroyable brutalité et une grossièreté sans bornes dont il est coutumier ( as tu entendu ses éructations lors de la sinistre séance du « souverain  ? » grand comité) voire ses
grivoiserie malodorante lors de la mascarade d'installation d' un GRMP évanescent .
les temps ont changés parce que existe Internet !, plus exactement parce que un maximum de Frères en sont maintenant équipés !!! alléluia ! Il n'est plus possible de jouer le boa constrictor ! la
parole circule au grand dam des tenants du système, de la voix de son maître: le blog acacia par exemple!
Il faut être aveugle , sourd, ou de parfaite mauvaise foi, pour ne pas réaliser où, passé les légitimes indignations et vastes colères, se trouve le langage de la vérité, de la mesure,de
l'intelligence ésotérique et initiatique et aussi d'une vaste culture maçonnique et profane !
Dans mon désarroi, ces lectures auxquelles je suis scotché m'ont rassuré et apaisé. Évidemment je n'étais pas seul , nous ne sommes pas une poignée de mutins, mais peut être le plus grand nombre
!
Alors ne nous quitte pas ! Nous avons une tâche exaltante a accomplir : rebâtir une franc- maçonnerie authentiquement régulière! peu importe la manière que cela prendra en fonction des
circonstances qui ne seront certainement pas toujours faciles, qu'importe nous sommes a présent assez nombreux pour ne craindre personne et surement pas les misérables manœuvres qui ne manqueront
pas de se mettre en œuvre ! Ne quitte pas le navire maintenant, nous passerons a travers les écueils et naviguerons dans les eaux tranquille du lagon, si tu sautes a l'eau maintenant tu verras
s'éloigner la nef qui t'as porté jusqu'ici, , et réfugié sur le récif que tu n'auras pas franchement choisi ( même si il n'est pas inhospitalier )les regrets te viendront peut être de ne pas avoir
tenté cette belle aventure !
Il n'y a pas si longtemps a attendre , le fruit pourri va se détacher de l'arbre bientôt !

Je t'embrasse


zélé des nons 27/02/2010 11:57


Mes Frères, Apprentis, Compagnons, jeunes maître et vous tous, lisez, relisez, réfléchissez.