NON A LA SCISSION, NOUS DEMANDONS L’UNITE

Publié le par Socrate

 

Nouvel article du Frère « Passé Maître » proposant une version modifiée de « La déclaration des Loges Justes » tenant compte des différents commentaires et remarques exprimés.

Projet que nous soutenons.

Socrate

 

 

A la suite de notre proposition de « Mouvement des Loges Justes » (Cf. l’article NON A LA SCISSION ET NON AUX 15 EX GMP  ), nous avons reçu et perçu de nombreux commentaires directs et indirects : commentaires, articles d’autres Myosotis et messages sur Contact en pied de page du blog.

 

Il est à noter que les critiques n’ont rien de constructives alors que les autres messages montrent une participation positive.

Comme nous cherchons à construire un texte commun à tous, nous avons essayé de tenir compte de ces derniers dans ce deuxième texte que nous proposons ci-dessous à tous les Frères de bonne volonté.

 

Nous ne sommes pas opposés aux Myosotis, mais il faut bien prendre conscience que la crise ne pourra être résolue qu’en appliquant les statuts actuels, c'est-à-dire :

 

Un Candidat (*), une AG de ratification puis la mise en place d’une « Constituante ».

 

Vouloir établir un Comité de refondation avant cette séquence est irréaliste et utopique sauf à vouloir provoquer une scission et former une autre obédience.

Dans la cadre d’une refondation de la GLNF, tout texte de scission induite, suggérée ou patente est irresponsable.

 

Alors, nous demandons à tous de se mettre d’accord sur un texte que puissent signer tous ceux qui veulent le départ de FS et une vraie nouvelle GLNF.

 

Un Passé Maître

 

 

(*) Les Candidats ne manqueront pas. Certes, je soutiens la candidature de Jean Murat (comme le dit le Myosotis Neustrie dans son article de propagande éhontée) mais le Collège aura bien entendu le choix entre Jean Murat, S. Tof., sûrement 1 ou 2 des 15 ex GMP et certains des troupes de FS, si ce n’est FS lui-même. Alors mes FF, c’est à l’AG que vous devrez donner ou non votre soutien à celui que vous jugez le plus apte à vous comprendre et à refonder la GLNF.

 

NB : L’AG peut être demandée par la moitié plus un de l’ensemble des membres de droit et des délégués des Loges (VM et 1er S.). Qu’en pensez-vous ?

 

……………………………………………………………………………………………………………………………………………….

 

Version 2 du 21 juillet 2011    

 

Le mouvement des Loges Justes

 

DECLARATION

 

 

 

Nous, Apprentis, Compagnons et Maîtres de la Respectable Loge  …… , membres de la Franc-maçonnerie universelle, traditionnelle et régulière, inscrite sous le numéro … dans les registres de la Grande Loge Nationale Française ;

 

Considérant que François Stifani, Président démissionnaire du CA de l’Association GLNF, a, par son comportement, manqué au respect des principes qui, de manière coutumière et Maçonnique, gouvernent les Loges régulières notamment :

 

Ø     L’article 6 de la Règle en douze points de la Franc-maçonnerie édictée par la Grande Loge Nationale Française :

 

« La Franc-maçonnerie impose à tous ses membres le respect des opinions et croyances de chacun. Elle leur interdit en son sein toute discussion politique ou controverse religieuse.

 

 

Ø     L’article  11 :

 

« Les Francs-Maçons contribuent, par l’exemple actif de leur comportement sage, viril et digne, au rayonnement de l’ordre dans le respect du secret maçonnique ».

 

Ø     Et, bien qu’il ne figure pas dans nos textes, rappelant l’article XIX des règlements des Constitutions de la première Grande Loge, dites Constitutions d’Anderson (1723) :

 

« Si le Grand Maître abusait de son Pouvoir et se rendait indigne de l’obéissance et la Sujétion des Loges, il serait traité alors de la manière qui sera fixée par un nouveau Règlement : jusqu’ici en effet, l’ancienne Confrérie n’a jamais eu l’occasion de la faire, parce que tous ses Grands Maîtres se sont toujours montrés dignes de cet honorable Office ».

 

 

Considérant que ces manquements graves et renouvelés sont la source du chaos qui règne actuellement au sein de la GLNF : intimidations, invitations des caméras de télévision dans l’espace sacré de nos Loges, communications dans les médias et engagements politiques, sanctions et exclusions de nombreux Frères ne demandant que le retour au travail et aux valeurs de la Franc-maçonnerie de tradition, non respect de décisions judiciaires exécutoires, rupture unilatérale avec les Juridictions ordinales traditionnelles et régulières, …

 

 

Considérant que ces errements ont déjà entraîné sur le plan extérieur de nombreuses  réactions négatives dont la suspension des liens d’amitié (Pologne), celle des relations avec la gouvernance actuelle (Turquie), celle de la reconnaissance (provisoirement pour Alpina) de la G.L.N.F par plusieurs Grandes Loges régulières.

 

Considérant que ces dérives ont entraîné notre Obédience en dehors des chemins de la régularité, et soucieux de permettre aux Frères de leur Loge de poursuivre leur parcours maçonnique dans un climat apaisé sans exception aucune et quel que soit leur rite.

 

En dehors de toute appartenance à un quelconque mouvement particulier, sans ambition personnelle et collective, et après avoir consulté les Maçons de notre Atelier,

 

DÉCIDONS

 

·        De continuer à travailler en Maçons dans nos Loges et à en préserver l’unité avec nos Frères d’opinions éventuellement différentes.

 

·        De maintenir nos Loges au sein de la GLNF afin de participer à toute Assemblée nécessitant nos votes pour le bien de l’Obédience.

 

·        D’appeler l’ensemble des Loges de la Grande Loge Nationale Française, tous Rites confondus, à les rejoindre dans ce mouvement des « Loges Justes » pour travailler, à la gloire du Grand Architecte de l’Univers.

·        D’appeler l’ensemble des Loges à demander la tenue d’une AG avec entre autres à l’ordre du jour, l’élection d’un Président (ou ratification d’un Grand Maître) en demandant à leurs VM et 1er Surveillant de signer la demande pétitionnaire.

 

Espérant que la GLNF saura, après le départ de celui qui se comporte encore comme son Grand Maître, redevenir le foyer chaleureux de cette régularité.

 

 

Fait à :

Le :

Le Vénérable Maître en chaire :

 

Commenter cet article

Passé VM 24/07/2011 21:29


la destruction est plus facile que la construction, c'est une évidence...alors mieux vaut reconstruire sur de nouvelles bases mais avec les mêmes principes, et la même entête GLNF.
se serait une catastrophe de se scinder, on est vulnérables déjà et on sera affaiblis...C mon point de vu en tant qu'ancien VM et ancien de la GLNF.
On a des frères de grande valeur n'oublions pas


Pyramide 24/07/2011 13:57


Aucune scission n'a été proposée à ce jour, et c'est effectivement une "propagande éhontée" que de le prétendre. Tout la difficulté réside dans le fait que nous nous battons de l'intérieur,
justement.


Claude PENET (Mle 32324) dit Booz Endormi 24/07/2011 00:13


"L’AG peut être demandée par la moitié plus un de l’ensemble des membres de droit et des délégués des Loges (VM et 1er S.). Qu’en pensez-vous ? "
ça me choque un peu qu'on envisage devoir être au bas mot 3000 à demander une AG alors qu'un tribunal et son président nous l'on accordée depuis déjà longtemps...
Mes Frères ne nous égarons pas dans nos propres combats.
C'est Me LEGRAND qu'il faut arriver à convaincre d'organiser cette AG dans les plus brefs délais. Et tant que nous ergoterons entre nous au sujet de candidat de scissions .... elle continuera
d'attendre, elle aurait tort de s'en priver, à 70000€ mois ça vaut le coup que ça dure encore un peu
Fraternellement à tous
Claude PENET Mle 32324
Booz Endormi du Myosotis Savoie Dauphiné


Paracelse 23/07/2011 17:37


Mon cher et BAF
Cette déclaration va dans le bon sens pour un rassemblement de nos FF. Mais, pourquoi ne pas avoir assumé la logique de tous ces "considérant", en rajoutant: "ne reconnaissent donc plus le GM
actuel de la GLNF ainsi que les GMP et dignitaires nommmés par lui" ?
Au point où nous en sommes, autant être un peu plus précis. Ce n'est naturellement que mon avis.