LA PREUVE DANS LE TEXTE!

Publié le par Socrate

Nous publions ici un article du Myosotis Neuilly Bineau repris et enrichi par nos Frères du Myosotis Dauphiné. Vous pouvez lire la lettre de monsieur Stifani en cliquant sur ce lien

  FS à JP

La bande des communicants du petit furax, n’a pas tardée à réagir à ce qui pour eux, constitue une catastrophe, à savoir la publication dans les Myosotis et sur FMR de la lettre du T.’.R.’.F.’. Jacques P. ancien G.’.M.’.P.’.  d’une province de la proche banlieue parisienne.

 

Dès aujourd’hui, de concert, le blog GLNF et l’Acacia publient une lettre que le petit furax prétend avoir écrit le 1er décembre 2009, quelques jours avant le clash du 4 décembre au Souverain Grand Comité. Rappelons ici qu’il faut prendre ce timing avec précaution, car rien n’indique que cette lettre n’a pas été écrite ces jours-ci dans la précipitation et antidatée, tellement le petit furax nous a habitué aux vraies fausses lettres( Suprême Conseil) et aux mensonges (vrai faux soutien de l’ancien Grand Maître du G.O. Alain B.). Tellement aussi le contenu de ce courrier est d’une débilité fort peu commune et, disons-le, indigne d’un Grand Maître, tout comme d’un homme à la fois d’honneur, et même tout simplement normal…

 

Quoi qu’il en soit, sa marque est bien là, reconnaissable, qui identifie parfaitement son auteur, à savoir un homme à l’esprit petit et complexé, qui ne pense pouvoir s’imposer qu’en rabaissant les autres, et en pensant les humilier et leur faire mal.

 

Grâce à cette lettre à l’authenticité incontestable puisque donnée par le petit furax aux blogs de sa propagande, tout le monde peut relever à la fois sa mégalomanie et son esprit pervers et dictatorial que celui dicte à tous les niveaux de l’obédience.

Las, c’est lui qui s’attire ainsi un mépris unanime, en se montrant sous son vrai jour, en montrant aux plus sceptiques sa vraie nature. Chacun pourra ainsi se forger son opinion, sur cette base concrète et indiscutable. Mieux qu’une preuve à mettre à notre crédit.

A n'en point douter, le petit furax et son équipe, viennent de commettre une faute de plus!

 

Le Génie de Pisan, comme a son accoutumée, ne veut pas répondre sur le fond du problème soulevé par le rapport du TRF Jacques P.. C’est même sa phrase d’introduction de son courrier : « Je n’ai pas l’intention d’entretenir avec vous des polémiques sur un sujet qui pour moi est clos ».

 

La porte est maintenant ouverte aux attaques personnelles et aux arguments ad hominem…

 

Le style est arrogant, se veut subtil mais n’est que vulgaire, pontifiant, cherchant au fil des paragraphes à blesser, à humilier et à rabaisser le destinataire, car notre Gourou, bien incapable d’incarner la fonction de Grand Maître, ne sait s’imposer que par la menace, l’humiliation  et la peur.

 

La paranoïa du personnage et sa représentation déformée du monde transparaissent dans ses mots : il est entouré de « manœuvriers » et est victime de « complots »…

 

Le quadrillage dictatorial est bien décrit.  « Pourquoi ne pas avoir pris l’avis des GMP ? ». Quant on voit leur comportement servile d’aujourd’hui on comprend qu’il n’y avait aucune chance que « les Provinces expriment sans complaisance l’opinion des Frères » via l’avis de GMP à la solde du Guide Eternel et Tout Puissant…

 

On comprend par ailleurs très bien à la lecture de cette lettre que le Petit Dictateur est entouré d’une cour dont l’ambition est inversement proportionnelle à leur bassesse, et cette cour « rapporte des propos» au chef, et ces racontars sont à leur tour utilisés pour justifier à eux seuls une « enquête du Grand Porte Glaive » (Rappelez-vous c’est celui qui s’est distingué lors du « Procès » de C.S en inventant le concept « d’infaillibilité du Grand Maître » et qui a perdu tout honneur et toute dignité lors de sa diatribe accusatrice).

Surtout, perle des perles, qui prouve que le pauvre petit furax, après tant d’années passées à la GLNF, ne sait toujours pas où il se trouve, et confond notre vocation avec celle d’une religion :"...vous relirez tous nos textes fondateurs et tous nos SACREMENTS avec profit."

Le petit furax compte probablement se présenter à la prochaine assemblée affublé de la même tenue que le Pape, ce qui ne manquerait pas de flatter sa dérisoire mégalomanie !

 

Tout s’explique, nous savons ainsi aussi pourquoi notre pauvre S. de l’Acacia, se conduit tout-à-la fois comme un petit télégraphiste et comme le roquet du petit furax : il a la foi !!! Tout les matins il va baiser le…l’anneau du petit furax, pour ensuite vomir sur leur blog leur haine commune des hommes, eux, qui ont tout ratés !

 

 Enfin, la perversité du personnage se dévoile avec cet aveu de la jouissance ultime que lui procure son pouvoir absolu. Sa Suffisance attend le dernier paragraphe qu’il entame sur un ton anodin « Je dois par ailleurs vous indiquer, à ce sujet , … » pour signifier à notre TRF qu’il le défère devant la Justice Maçonnique !

 

Décidemment monsieur Stifani confirme par écrit la méthode de son discours ordurier du 4 décembre dernier en SGC.

 

Au-delà de ce courrier, et par delà la mise en route de la machine à « exclure-supendre-dissoudre-etc. », monsieur Cosimo nous confirme une autre facette de son personnage : dénigrer ce qu’il a choyé lorsque ce qui lui est dit ne correspond plus à ce qu’il veut entendre.

Nous avons récemment vu cette stratégie à l’œuvre dans le cas de notre Frère Berechit  qui conseillait le Guide en matière de communication, et que le blog Acacia s’entête désormais à faire publiquement passer pour un agité du bocal ne fréquentant plus que des petits hommes en vert !

C'est aussi ainsi qu'il cherche - désespérément - à remplacer notre G.'.M.'.P.'..

 

Tout ceci est pitoyable et sent la fin de règne.

 

Et comme les armées vaincues battant en retraite, François Cosimo Stifani va laisser derrière lui son cortège de (sus)pendus auquel il conviendra d’ajouter les fosses … sceptiques de son verbiage atterrant.

 

Souhaitons pour la GLNF en particulier, mais aussi pour la FM en général que ce soit le plus vite possible.

 

En attendant, je fais parvenir copie de la lettre du petit furax, publiée sur ces blogs en guise de preuve, à quelques personnalités profanes et maçonniques…

Commenter cet article

jean pierre dayras 02/07/2010 19:27


tu devrais lire la dernière (ETRE MEILLEUR…)des gardiens de FS.. pardon fs.. non... du temple

C est à croire qu ils sont ok pour virer petit furax

Exemple

(sic) Ils ne mesurent pas encore ce qu’être « chef de l’Ordre » veut dire mais ils sentent que le rôle est important!
(jpd)Nous savions que furax ne mesure toujours pas l importance de son poste.. mais bon c est les gardiens qui parlent...

…../……..

(sic) assurer la continuité de l’atelier dans le respect de l’esprit qui a présidé à sa création et faire en sorte que la Paix et la Concorde

(Jpd) Petit furax à la création.. il était pas né et avec sa formation maçonnique bon (la paix c est exclures.. la concorde radiés version FS)

…/…

(sic) Etre Chef de l’Ordre veut dire s’imposer une certaine rigueur dans la recherche de l’élévation et de la perfection

(jpd) Pour furax l élévation (c est porter des échasses) la perfection ?? (la perfection c est le problème de mon tailleur)

…/…

(sic) c’est au prix de la meilleure participation de tous qu’on peut espérer percevoir cet essentiel.
(jpd) Pour Furax il reste la participation de ceux qui ne sont pas Exclus.. radiés.. enfin ceux qui n ont rien à dire et qui espèrent un tablier ‘bling bling en un mot l'essentiel... c est le
tablier‘
…/…
(sic) Etre Chef de l’Ordre c’est se rendre compte que tout est toujours à refaire

(jpd) Oui il faut virer les contestataires et trouver à l aide de la télé des gogos pour que je puisse continuer à gaspiller l argent des FF sans rendre aucune compta


Etc etc …. Hihi ils sont bien ces gardiens ils devraient être à FMR


le.myosotis.parigot.over-blog.com 01/07/2010 19:06


Mes T.C.F

Un nouveau Myosotis est né.
« Le Myosotis Parigot. »

Tribiz