EN OCCITANIE , L’UNION FAIT LA FORCE

Publié le par Socrate

 

Nous reproduisons ci-dessous des extraits d’un article intéressant, relatif à la création du Collectif Occitan par des Frères soucieux d’efficacité dans la lutte contre M. Stifani et ses affidés.

Article publié par Le Myosotis Occitan.

Socrate

 

 

 

 

 

En Occitanie, avec vigilance et persévérance, les diverses sensibilités (FMR, Myosotis, Alain Juillet, Jean Murat, ou les récents repentis sincères), qui se sont dressées devant l’imposture et ses séides, ont décidé de mettre en pratique le principe de l’Union faisant la force.

 

 

Un débat permanent avec les FF en général et les VVMM en particulier, acteurs essentiels de l’Ordre maçonnique universel, est nécessaire, au-delà d’un simple contact à distance dont la sécheresse peut être contre productive et faire apparaître des divergences d’appréciation, laissant croire à une concurrence au service d’ambitions intéressées ou revanchardes.

 

 

Ainsi, les différentes sensibilités provinciales engagées dans la rénovation ont décidé le 14 avril 2011 de se constituer en « Collectif Occitan », englobant les provinces TP et AQR. Elles gardent leurs propres convictions sur la gouvernance nationale future et les personnalités qu’elles jugent aptes à l’exercer, convictions qu’elles expriment librement, parfois avec la véhémence du tribun, et qui seront tranchées en temps utile. De même, au plan provincial, la future gouvernance de transition résultera d’une nomination, par simple application des statuts actuels, que nous ne maîtrisons pas et dont il convient de s’exonérer sans s’en désintéresser. Les préoccupations et les arrière-pensées ne sont pas de mise dans l’engagement immédiat.

 

 

Dans l’intérêt général, notre souci premier sera d’engager une communication directe avec les LL, sur :

§                         La réalité des actions et faits entrepris ;

§                         Le détachement de toute allégeance à la gouvernance actuelle :

o     Pas de « tabliers bleus » en Tenue ;

o     Pas de lecture de correspondance en dehors des affaires courantes ;

o     Pas d’application de mesures coercitives ;

o     Déclaration de soutien à la rénovation ;

 

§                        Le positionnement par rapport à l'AG

§                        Le paiement des cotisations en fonction de l'éclaircissement de la situation   financière;

§                         L’argumentation auprès des membres de la Province siégeant au SGC.

 

Son point d’orgue devrait consister en la tenue d’assises provinciales de la Fraternité et ce, avant la réunion du SGC.

 

 

LE COLLECTIF OCCITAN

 

 

Accès à l’article complet :   link

Commenter cet article

Berechit 22/04/2011 09:41


Formidables ces Maçons authentiques qui appliquent à leur action, leur propre définition:

libres et de bonnes moeurs.

Je vous embrasse tous

Berechit